AMP et SEO : Avantages et pièges à connaître absolument


Face à la croissance exponentielle du trafic mobile, les éditeurs de sites web se doivent d’optimiser leur référencement naturel et la performance de leurs pages. C’est dans ce contexte que l’initiative Accelerated Mobile Pages (AMP) a vu le jour. Quels sont les avantages et les pièges à éviter lorsqu’on parle d’AMP et de SEO ?

Qu’est-ce que l’AMP ?

L’Accelerated Mobile Pages est un projet open source lancé en 2015 par Google, en collaboration avec des éditeurs de contenus numériques et des entreprises technologiques. Son objectif est d’améliorer la vitesse de chargement des pages web sur mobile, en proposant une version allégée du HTML. Cette optimisation permet ainsi aux sites web de s’afficher plus rapidement sur les appareils mobiles, offrant une meilleure expérience utilisateur.

Avantages de l’AMP pour le SEO

L’utilisation de l’AMP peut avoir un impact positif sur le référencement naturel (SEO). Voici quelques-uns des principaux avantages :

  • Amélioration du temps de chargement : Les pages AMP se chargent en moyenne quatre fois plus rapidement que les pages non AMP. Une vitesse accrue est un facteur important pour le SEO, car Google privilégie les sites qui offrent une meilleure expérience utilisateur.
  • Taux de rebond réduit : Les utilisateurs sont plus susceptibles de rester sur un site web dont les pages se chargent rapidement. Un faible taux de rebond est généralement associé à un meilleur classement dans les résultats de recherche.
  • Meilleure visibilité : Les pages AMP apparaissent souvent en haut des résultats de recherche mobiles de Google, dans une section dédiée appelée « Top Stories ». Ce faisant, elles bénéficient d’une visibilité accrue et ont donc plus de chances d’être consultées par les internautes.

Pièges à éviter lorsqu’on utilise l’AMP

Même si l’AMP présente certains avantages pour le SEO, il convient également d’être conscient des éventuels pièges :

  • Perte de fonctionnalités : L’AMP simplifie le code HTML et limite l’utilisation de JavaScript, ce qui peut entraîner la suppression de certaines fonctionnalités importantes pour votre site. Il est crucial de bien réfléchir aux éléments que vous souhaitez conserver et ceux que vous êtes prêt à sacrifier pour améliorer la vitesse de chargement.
  • Maintenance supplémentaire : La mise en place de l’AMP nécessite la création d’une version alternative des pages existantes, ce qui implique un travail supplémentaire pour les maintenir à jour et synchronisées avec les versions originales.
  • Mesure du trafic : Si vos pages AMP ne sont pas correctement configurées, il se peut que Google Analytics ne suive pas correctement les données relatives au trafic. Cela peut fausser vos rapports et rendre difficile l’évaluation de l’impact réel de l’AMP sur votre SEO.

Conseils pour tirer le meilleur parti de l’AMP

Pour optimiser votre utilisation de l’AMP et éviter les pièges mentionnés ci-dessus, voici quelques conseils :

  • Identifiez les pages à convertir en AMP : Il n’est pas nécessaire d’utiliser l’AMP pour toutes les pages de votre site. Identifiez celles qui génèrent le plus de trafic mobile et qui bénéficieraient le plus d’une amélioration de la vitesse de chargement.
  • Testez vos pages AMP : Utilisez des outils tels que Google Search Console ou AMP Validator pour vérifier que vos pages AMP sont correctement configurées et ne présentent pas d’erreurs.
  • Mettez en place un suivi analytique précis : Assurez-vous que Google Analytics est correctement configuré pour suivre les données relatives au trafic de vos pages AMP. Vous pourrez ainsi mesurer leur impact sur votre SEO et prendre des décisions éclairées quant à leur adoption.

En somme, l’AMP peut constituer un atout précieux pour améliorer le référencement naturel et la performance des sites web sur mobile. Toutefois, il convient d’être conscient des défis qu’il représente et de mettre en place une stratégie adaptée pour tirer pleinement profit de ses avantages, tout en évitant les pièges potentiels.